Le Bar des Sciences est une initiative qui permet de parler de sciences en favorisant la rencontre entre le chercheur, le citoyen, l'industriel, le militant...

Un Bar des sciences n'est pas une conférence mais un dialogue décomplexé, un débat libre et respectueux, un temps durant lequel chacun peut exprimer ses certitudes, ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses colères...Toute pensée est légitime, tout point de vue est intéressant dans le respect mutuel.

 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE
Renseignements au 03 81 97 18 21
Contact : Pascal Rémond : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Article - Pascal Rémond "Brèves de comptoir et confidences" - Magazine Vivre dans l'Aire Urbaine (L'Est Républicain) - Printemps 2019

 
Programmation 2023 - 
Télécharger la programmation 1er semestre 2023

 

"Djihadisme et contre-terrorisme" 

Mercredi 1er février 2023  

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

Avec :

- Marc HECKER
Directeur de la recherche et de la valorisation - Institut Français des Relations Internationales (IFRI). 
Rédacteur en chef de la revue Politique étrangère.

Vingt-deux ans après l’effondrement des tours du World Trade Center et le début de la « guerre globale contre le terrorisme » en Afghanistan, les Talibans ont repris le pouvoir à Kaboul, pousant les Américains à se retirer précipitamment.

Au cours des deux dernières décennies, al-Qaïda a fait preuve d’une résilience remarquable, et de nouveaux groupes, comme l’État islamique, sont apparus.

La chute du « califat » proclamé par Daech n’a pas signé la fin de cette organisation, et encore moins celle de son idéologie mortifère.

Pourquoi les États-Unis, la France et leurs alliés, en dépit de leur supériorité militaire, ont-ils échoué à éradiquer le djihadisme ?

Fruit de nombreuses années d’enquêtes de terrain, Marc HECKER offre la première histoire de la guerre contre le terrorisme.

Décryptant les dynamiques stratégiques de cet affrontement, il explique pourquoi il est si difficile de briser la spirale de la violence et tirent des leçons essentielles pour l’avenir. Où en est la France dans cette menace permanente ?

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard


 Crédit photo : Pixabay   


"Pour une alimentation saine et sans risque pour tous !" 

Mardi 7 février 2023 à 20h

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

Avec :

- Karine JACQUEMART
Directrice Générale de Foodwatch France.

Pour défendre transparence et droits de l'homme, notamment sur les questions de droit à l'alimentation et à la sécurité alimentaire

Salmonelle, listeria… Chaque jour, la France enregistre onze rappels de produits alimentaires.

CONTRE-POUVOIR CITOYEN ET LANCEUR D’ALERTE, Foodwatch fait la lumière sur les pratiques des industries agroalimentaires et des distributeurs qui violent souvent les droits et les intérêts des consommateurs.

Foodwatch révèle ainsi des scandales et fraudes alimentaires et elle milite pour une vraie transparence sur l’étiquetage et emballages souvent trompeurs…

Le but est que chacun puisse librement décider de ce qu’il mange, en toute connaissance de cause et sans risque pour sa santé et celle de ses proches.

Les campagnes de Foodwatch ont suscité une prise de conscience sur des sujets essentiels et ont déjà mené à certains changements significatifs dans les pratiques des industriels et dans les politiques gouvernementales.

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard
 

   Crédit photo : Unsplash

 


"Écolo ? Bobo ? Simplement vélo !" 

Mardi 21 février 2023 à 20h

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

Présentation d'un vélo à assistance électrique par la start-up PARCO CYCLES. En partenariat avec "Vélocité" et le CODEV de PMA.

Avec :

- Stein VAN OOSTEREN - Attaché diplomatique à l'ambassade des Pays-Bas à Paris - Philosophe - Collectif "Vélo Ile-de-France".

"Sans être anti-voiture, je suis devenu militant pour le vélo". Pour Stein, le vélo est avant tout utilitaire. C’est un élément du quotidien pour se déplacer, bénéfique pour l’organisme mais aussi pour le porte-monnaie et le commerce de proximité. Après avoir passé la moitié de sa vie aux Pays-Bas, Stein est venu en France par amour de la langue des philosophes. Il est un peu touche à tout : bricoleur pour adapter sa maison à son goût et… à sa taille puisqu’il mesure deux mètres, il dessine, chante, cuisine, tient un blog, etc. Stein a très vite senti qu’il avait "besoin de devenir acteur de la société". En 2011, il prend le poste d’attaché diplomatique local auprès de l’Unesco, « C’est un métier qui me correspond totalement : culture, sciences, communication, éducation, paix, diversité humaine, patrimoine mondial… ».

Démonstration d’un parcours sans embouteillage. Auteur du livre "Pourquoi pas le vélo? Envie d'une France cyclable" - Editions Écosociété .

 

- Jean MOUGENOT - Ingénieur à l'UTBM - Créateur de la start-up PARCO CYCLES.


Jean MOUGENOT est à la tête de la toute neuve start-up franc-comtoise PARCO CYCLES.

Étudiant en mécanique et cycliste assidu, l’UTBM l’a accompagné dans le développement du deux-roues ultime : un vélo électrique léger, pratique d’usage, et surtout “made in Franche-Comté ». La tâche n’est pas anodine : relancer en France la production de cadres de vélos et succéder aux grands Peugeot ou Vitus. Depuis la production du premier prototype dans ses ateliers à la création de la société hébergée dans le célèbre « CrunchTime . L’UTBM est fière de partager avec vous cette bonne nouvelle : Jean MOUGENOT est lauréat national du prix « Pépite 2022 ». Remis par le Ministère de l’Enseignement supérieur, cette récompense illustre le projet innovant porté par un étudiant-entrepreneur.

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard
 

   Crédit photo : Écosociété


"Si le SEL m'était Comté" 

Mardi 7 mars 2023 à 20h

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

 

Avec :

- Fabrice PIGUET - Maître-cuisinier et producteur de la Manufacture du sel de Salins-les-Bains.

- Frédéric PÉTREQUIN - Chargé des collections de la Grande Saline - Salins-les-Bains.

 

Le sel est exploité à Salins depuis le Néolithique et l'existence de salines dans la ville de Salin est attestée depuis le haut Moyen Âge.

En 1772, la saline royale d'Arc-et-Senans est construite pour traiter la saumure extraite à Salins acheminée au moyen d'une double canalisation enterrée longue de 21 kilomètres.

Frédéric PÉTREQUIN est Chargé de Collection aux Grandes Salines, il est un Historien passionné par le sujet.

Indispensable à l’homme, le sel est une denrée précieuse. Utilisé dans l’histoire comme monnaie d’échange et support de rémunération,

il est un produit central de l’économie jusqu’au XIXe siècle. Grâce à ses salines, la Franche-Comté a connu une prospérité remarquable pendant plus de 1200 ans en exploitant « l’or blanc » de son sous-sol.

Les ducs et comtes de Bourgogne, les rois de France et les compagnies qui se sont succédé au cours de l'histoire, ont assuré le développement et la modernisation d'une industrie qui a fermé ses portes en 1962.

Restaurées et reconverties, les Grandes Salines revivent aujourd’hui.

Dans le pays de Montbéliard, le maître cuisinier Fabrice PIGUET redonne vie au mythique sel de Salins-les-Bains, qui n'était plus exploité depuis 59 ans.

Il a fondé la manufacture du sel de table. L’or blanc retrouve ainsi les cuisines et les tables de Franche-Comté.

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard
 

   Crédit photo : Pixabay


"Douleur : la sensibilité dépend-elle du sexe ?" 

Mardi 14 mars 2023 à 20h

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

Dans le cadre de la Semaine du Cerveau et des neurosciences et en partenariat avec l'INSERM.

 

Avec :

- Yannick GOUMON - Chercheur INSERM au sein de l'INCI Strasbourg (Sexe, analgésiques et métabolisme). 

L’hypothèse d’une différence entre femmes et hommes face à la douleur, ainsi que dans la réponse aux traitements antalgiques, fait l’objet de vives discussions. Les chercheurs explorent actuellement les mécanismes potentiellement impliqués.

Les produits stupéfiants, tels que le cannabis ou la morphine, sont utilisés à des fins "récréatives" et peuvent provoquer des addictions. Le cannabis thérapeutique ou la morphine sont également utilisés pour traiter les douleurs aiguës et chroniques. Cependant, ces antidouleurs n’ont pas nécessairement la même efficacité chez les hommes et les femmes, élément à prendre en compte dans les traitements.

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard
 

   Crédit photo : Julien Tromeur_Unsplash

 


"Russie, Turquie : un défi à l'Occident" 

Mardi 4 avril 2023 à 20h

Organisé par le Pavillon des sciences et Pays de Montbéliard Agglomération.

 

Avec :

- Isabelle FACON Maître de recherche - Directrice adjointe - Fondation pour la Recherche Stratégique - Ordre Nationale du Mérite.

Depuis plusieurs années, la relation entre la Russie et la Turquie, membre de l’OTAN et candidate à l’Union européenne, tout en étant traversée de tensions parfois rudes, montre des signes d’une évolution vers un partenariat stratégique.

Cette ambivalence se retrouve dans le contexte de la guerre en Ukraine, où l’on voit Moscou accepter :

- le positionnement d’Ankara comme intermédiaire (sur le conflit, sur le dossier du blé, sur les prisonniers de guerre),

- que la Turquie soutienne l’Ukraine,

- et continue à développer ses échanges économiques Russie/Turquie.

Quelle direction peut prendre ce rapprochement russo-turc aux données complexes dans le nouveau paysage stratégique que dessine la guerre en Ukraine ?

Pour le mieux mesurer, une analyse des motivations des deux parties s’impose, ce que propose cette conférence.

 

Bar de l'Hôtel Brit Bristol - 2 rue Velotte - Montbéliard
 


 

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.